Cimaja, Java Indonésie

Cimaja, Java Indonésie

L’Indonésie est définitivement l’une des destinations « phares » pour nous surfeurs. Des vagues parfaites et un coût de la vie relativement bas en font l’un des endroits au monde les plus appréciables pour partir en surf trip. Cette archipel est la plus vaste avec plus de 18 000 îles dont seulement 6 000 habitées. Bien que Bali soit la plus célèbre, on entend moins parler de l’île de Java qui n’a pas pourtant rien à lui envier ! Un trip à réaliser entre mai et septembre, lors de la saison sèche. Il est toutefois possible d’y séjourner le reste de l’année mais attendez vous à subir  la pluie plusieurs fois dans la journée. Des vagues parfaites et très peu de monde à l’eau, mon voyage à Cimaja durant l’hiver 2019 m’a complètement chamboulé…

Comment s’y rendre : 

A l’aéroport de Jakarta, plusieurs choix sont possibles :  un  taxi ( 4 h ) pour environ 40 à 50€ jusqu’à Cimaja, ou encore le bus qui est la solution la plus abordable ( plus ou moins 20€ ) mais la plus longue ( 8 h ). De plus les routes vers Cimaja étant particulièrement « virevoltantes », il est préférable pour vous de ne pas avoir le mal des transports… Un taxi jusqu’à Kampung Rambutan station puis un bus vers Sukabumi, un dernier ensuite vers Pelabuhan Ratu et enfin un taxi qui vous conduira jusqu’à votre guest house à Cimaja. Je vous déconseille fortement de prendre le bus le samedi et dimanche, le trafic étant particulièrement chargé, vous risquez de mettre plus de 12 heures dans un bus plein à craquer, le genre de périple où vous êtes assis à 3 sur des banquettes deux places ! … Finalement, si vous n’êtes pas à quelques euros près, le meilleurs choix est le taxi.

Le logement : 

Pas de soucis pour les logements, vous aurez le choix, enfin quoi que. J’invite les personnes les plus exigeantes qui aiment  le confort ( loin de moi l’idée de critiquer, chacun est différent )  à passer leur chemin.Le petit village de Cimaja, entouré par la jungle,  est très modeste, vous trouverez plusieurs petites guesthouses très sympas, mais pas de  grand luxe. Vous pourrez néanmoins très facilement vous loger pour 6€ par nuit, encore moins si vous restez durant une période assez longue.

La nourriture : 

Ah la nourriture Indonésienne… Je dois vous avouer que je suis un grand fan ! Mi goreng et Nasi goreng, Cicken satay, Tempe, Toffu et tellement d’autres plats délicieux… En plus d’être particulièrement savoureux,  ils sont  très sains et pas très caloriques. Enfin quoi que car je vous conseille aussi le Martabak au chocolat, un gâteau très sucré mais rien de mieux pour vous requinquer après de longues sessions de surf ! En tout cas sachez que vous trouverez quelques petits restaurants où les indonésiens se feront une joie de vous faire découvrir leurs spécialités locales, et ce à des prix très bas ( vous pouvez facilement y manger pour à peine 1€ ). Beaucoup de guesthouse mettent à disposition des petites « kitchenettes », en allant faire un tour au marché de Pelabuhan ratu, situé à 20 min en scooter, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour cuisiner ! 

Les spots de surf :

Cimaja Point :

Que dire de cette vague si ce n’est qu’elle est ma préférée de la région. Une droite parfaite ! Un take off assez facile, une première section assez molle pour enchaîner très vite sur une deuxième section où vous pourrez tenter le tube, puis elle se termine sur une dernière section où vous pourrez réaliser les manœuvres de votre choix. C’est un reef break assez profond finalement, sauf à marée basse où vous devez parfois esquiver les rochers qui pointent le bout de leurs nez hors de l’eau. Cette vague fonctionne toute la journée mais le moment optimal est à mi marrée. La légende locale dit qu’à 10h du matin c’est le « magic time », je suis allé vérifier et je confirme !  Elle l’est ! Attention à l’entrée et à la sortie de l’eau sur les galets, attendez le bon moment !

Indicator : 

Fonctionne uniquement lors des grosses conditions, cette droite est très puissante et tubulaire. Pour les confirmés uniquement c’est l’endroit parfait pour prendre des longs tubes bien costauds. Attentions aux rochers et aux oursins.

Sunset beach :

À 5 min de Cimaja en scooter, ce beach break qui fonctionne à marée haute est assez pratique pour les débutants, il capte très facilement la houle et c’est parfois une bonne alternative lorsque les vagues à Cimaja ne sont pas présentes. Vous pourrez surfer aussi bien des droites que des gauches.

Karang Haji :

À 15 min de Cimaja cette droite fonctionne uniquement lors des grosses conditions et seulement à mi marrée. Attention au Reef particulièrement peu profond.

Loji :

Située à 30 min de Cimaja, cette gauche marche elle aussi uniquement lors des grosses conditions. L’eau est souvent très sale à cet endroit, beaucoup de dépôts, attention aux infections…

Sawarna :

À une heure de route, très réputée dans la région cette longue gauche capte beaucoup plus facilement la houle que Cimaja, vous pouvez souvent espérer le double au niveau de la taille de vague. Cette longue gauche déroule tranquillement au dessus d’un reef, c’est l’endroit parfait pour vous entraîner aux manœuvres sur des grosses vagues. L’entrée à l’eau se fait via un «channel », demandez au locaux présents de vous indiquer l’emplacement.

Turtle :

Située à 3h de route de Cimaja, cette gauche est probablement l’une des plus connues de Java. Gros tubes bien costauds, c’est le paradis des « Goofy ». Elle tient son nom du sanctuaire de tortues qui s’y trouve. Il n’est pas rare de surfer avec ces magnifiques créatures autour de soi.. 

Des infos en vrac : 

-Il existent d’autres spots de surf très bien cachés, renseignez vous auprès des surfeurs locaux.

-Si vous êtes à la recherche d’un guide pour votre trip n’hésitez pas à aller sur ma page : « surf guiding », Ondie est l’homme de la situation ! 

-Les distributeurs de billets se trouvent dans les petits supermarchés Alfamart, il y en a plusieurs dans Cimaja.

-Vous pourrez facilement louer un scooter pour vous déplacer, les prix varient selon la durée.

-À Cimaja, l’eau est particulièrement trouble quand il a plu toute la journée… 

-Allez faire un tour aux sources chaudes de Cisolok, une virée que vous ne regretterez pas 

-Il y a des chutes d’eaux magnifiques à explorer à 30 min de marche de Cimaja.

-Profitez de votre trip pour apprendre quelques mots en indonésien, les locaux apprécieront et quelle satisfaction pour vous  ! 

-Si vous cherchez une guest house abordable je vous conseille la Chill house Cimaja.

Conclusion : 

Si vous être plutôt du genre à rechercher le calme et la tranquillité, Java et notamment Cimaja est la destination  en Indonésie. Le contraste avec Bali, l’île des dieux, est assez impressionnant :  des longues sessions de surf à 3 ou 4 dans l’eau, et ce dans des vagues plus que parfaites ! Vous pouvez même vous trouver seul à surfer le tube au milieu de la journée… Premier séjour pour moi à Java cet hiver 2019, je crois être littéralement tombé amoureux de ce petit coin de paradis. Je pense y retourner très souvent !

En bonus une petite vidéo YouTube de l’une de mes journée « lambda » à Cimaja.